Peeling chimique

Traitement esthétique par peeling chimique

 

Peeling chimique
Le peeling est une technique consistant à appliquer une substance acide sur la peau. Ceci a pour but de léser la peau en superficie (exfoliation). Il existe donc une lésion de la peau après un peeling, nécessitant des précautions pour éviter les risques de taches sur la peau. Cette exfoliation provoquée par le peeling fait partir les cellules superficielles de la peau (où se situent les taches brunes) et stimule les fibroblastes et la production de nouveau collagène (néocollagénogénèse qui apparait en deux à 3 mois), ce qui permet de rendre la peau plus élastique, plus épaisse et plus lisse.

 
 

Demandez un rendez-vous

 
Le peeling permet de lutter contre :

  • les dégâts cutanés liés au soleil : taches brunes, teint brouillé, petites rides (voire rides profondes pour le peeling profond)
  • les pigmentations de la peau telles que le masque de grossesse
  • l’acné et les cicatrices d’acné.

Les produits employés pour réaliser un peeling sont le plus souvent : l’acide glycolique (un acide de fruits dérivé de la canne à sucre) et les autres acides de fruits pour les peelings superficiels, la résorcine pour des peelings moyens, le phénol pour les peelings profonds. L’acide Tri Chloro Acétique (TCA) peut quant à lui être utilisé pour l’ensemble des peelings en fonction de son pourcentage de concentration et de son mode d’application.

Il existe trois types de peelings en fonction de la nature de l’exfoliant, de la concentration du produit, du temps d’application, de la quantité appliquée … :

Les peelings doux ou superficiels

Ils consistent à irriter et exfolier légèrement la couche superficielle de la peau. Ce sont les peelings les plus couramment pratiqués.

On peut utiliser pour les peelings superficiels du TCA à faible concentration, des Alpha Hydroxy Acides ou des Beta Hydroxy Acides etc.

Un produit couramment utilisé est l’acide glycolique, un acide de fruits extrait de la canne à sucre, non toxique et non allergisant pour la peau. Pour le peeling à l’acide glycolique, votre médecin esthétique applique l’acide glycolique au moyen d’une compresse, d’un pinceau, d’un coton…sur la peau du visage.

Plusieurs séances de peeling à l’acide glycolique sont nécessaires (entre trois et dix en moyenne), espacées d’une à 4 semaines, en association avec des applications le soir sur le visage d’une crème à l’acide glycolique.

La peau est ensuite desquamative pendant une semaine et rosée. Tant que le rosissement perdure, il est impératif de se protéger du soleil pour éviter les taches solaires.

L’autre produit régulièrement utilisé pour le peeling superficiel est le TCA (Acide Tri Chloro Acétique), un dérivé de l’acide du vinaigre, provoquant un blanchiment de l’épiderme par coagulation des protéines, concentré entre 10 et 25%. Le peeling au TCA se pratique sur une peau dégraissée par votre médecin esthétique avec de l’ether ou de l’acétone. Le TCA est appliqué au moyen d’une compresse, d’un coton, d’un coton-tige…

Le TCA provoque une sensation de cuisson voire de brûlure car les protéines superficielles sont coagulées par le produit. Votre médecin esthétique peut alors effectuer plusieurs applications de TCA pour augmenter la profondeur d’action du produit, puis il applique des compresses humides pour stopper l’action du TCA.

La peau est ensuite desquamative pendant une semaine et rosée. Tant que le rosissement perdure, il est impératif de se protéger du soleil pour éviter les tâches solaires.

Le peeling superficiel peut être utilisé pour prévenir et traiter le vieillissement de la peau (rides, teint terne, tâches brunes…), la peau tabagique, l’acné et les pore dilatés…

Le peeling doux donne un « coup d’éclat » au teint, affinent le grain de peau et permettent d’estomper les tâches brunes ou tâches solaires.

Après le peeling, la peau est rosée, elle peut desquamer (perdre des cellules mortes) légèrement. On considère qu’ils permettent de reprendre une vie sociale rapidement. On peut donc refaire assez régulièrement un peeling doux sans grands risques.

Les contre-indications du peeling superficiel sont notamment :

  • l’herpès
  • la grossesse
  • les maladies de peau évolutives (eczéma…)
  • un phototype élevé
  • une photoprotection insuffisante etc.

Les effets secondaires du peeling superficiel sont notamment :

  • une poussée d’herpes
  • une réactivation de l’acné
  • une rougeur persistante
  • une hyperpigmentation post inflammatoire (tâches brunes), notamment chez les phototypes foncés

Les peelings moyens sont un peu plus profonds

Le peeling moyen a pour but d’estomper des taches solaires résistant aux peelings superficiels, ou les petites rides. Ils ont un effet lissant sur la peau. Après le peeling, la peau est rosée puis brunit et desquame pendant environ une semaine. On les compare souvent à un coup de soleil important.

Les peelings forts ou profonds

Ils constituent une véritable brûlure à l’acide et sont réservés aux cicatrices ou rides profondes. Le peeling profond est comparable à une brûlure de la peau qui va emporter une partie de la peau, avec pour conséquence d’estomper les cicatrices, les rides et de lisser la peau. Les suites immédiates du peeling profond sont donc marquées par une rougeur voire des plaies, qui se recouvriront de croûtes qui s’éliminent généralement en 1à deux semaines. Il est possible d’observer des rougeurs pendant plusieurs semaines.